Rechercher dans ce site
Imprimer
Taille du texte

Stages ESAR : Témoignages

Stages animés par Rolande FILION

Françoise Pendelièvre et Stéphanie Sejet : Ludothécaires à la Maison de Quartier, Villejean à Rennes

En juin 2004, à la Maison de quartier Villejean à Rennes, ESAR fait une timide entrée. En trois jours, Rolande Filion nous a conquis, motivés, convaincus de l'intérêt de connaître les différentes facettes de ce mode de classification. Suite à cette formation, nous avons réaménagé la ludothèque avec un tout autre regard. En septembre, les enfants et les adultes ont trouvé que la ludothèque avait « GRANDI ».

Christian Dubreil, Animateur à Châteaulin

En 2011, j'ai participé à une formation sur ESAR et ces trois jours de rencontre ont été une pierre à ma construction. Aujourd'hui, je poursuis mes études et ce stage aura été très bénéfique dans ma motivation pour ce nouveau départ en formation. Depuis, je communique du mieux que je peux sur l'intérêt d’utiliser la méthodologie ESAR. Également, Rolande, je tenais à te dire tout simplement merci, suite à cette formation. Merci pour ta pédagogie qui nous rend actifs. Merci pour ta vérité dans les échanges et ta manière de jouer qui nous montre la vraie vie. Merci pour tes réflexions qui sont tellement aidantes dans notre quotidien. Merci pour ton accent qui nous apporte tant de choses en décalage, en exotisme, en complémentarité. Merci pour tes amitiés et ta sensibilité qui étaient présentes, fortes et énergiques... Merci pour ton investissement. Et conserve précieusement ce trésor : ta joie de vivre.

Isabelle 
Dessaint, Bruxelles, Belgique, 2009
Encore un tout grand merci pour cette formation Rolande qui au delà de nous apporter des réponses nous a appris à se poser les bonnes questions. Dans les jeux mais aussi dans ma vie je m'en vais me demander "mais il est où le plaisir " ?
Grâce à ta sérénité, ta confiance, ta rigueur alliée à de la légèreté, ta générosité et ton humour, tu as permis à chacun des partici
pants de révéler son côté rayonnant.
 Du pur bonheur.
 Au plaisir de te revoir. 

Clément Glangeaud, Fondateur et animateur à la Maison des jeux de Grenoble

J'ai longtemps cru que le Système ESAR n'était qu'un moyen de ranger les jeux dans sa ludo et, de plus, le classement et l'analyse des jeux de règles me semblait peu convaincants. Après un stage avec Rolande Filion, mon avis a bien changé. Cette formation offre la découverte d'un outil de travail, immédiatement utilisable, qui permet de porter un regard de spécialiste sur les jeux et les jouets. C'est un véritable outil d'analyse permettant par exemple de servir de base à une comparaison de jeux (donc faire des choix), mais aussi pour expliquer à des parents pourquoi tel jeu n'est pas le plus adapté à leur enfant... Il peut être utilisable pour observer le jeu en action et opérer des adaptations.

Les auteurs ont su tenir compte des commentaires des ludothécaires pour remanier la version initiale en une version 2002 plus logique, limpide et plus accessible que la première édition. Les facettes A, B et C sont désormais très opérantes. J'attends avec impatience la sortie de la nouvelle version de l'ouvrage de Rolande sur les facettes E et F. Bien sûr le Système ESAR n'est pas la panacée universelle, mais il ne revendique qu'une approche psychologique avec comme parti pris le développement de l'individu, et c'est déjà beaucoup.

Par ailleurs, Rolande Filion, son approche non dogmatique et ses méthodes actives, font de cette formation un grand bol d'air (ludique bien sûr). La reconnaissance du métier de ludothécaire passe forcément par la formation pour les salariés comme pour les bénévoles. La formation au Système ESAR est en ce sens indispensable à tous. L'Association des Ludothèques Françaises (ALF) l'a bien compris et on ne peut que s'en féliciter.

Marie-Christine Portal, Aline Ventura, Hélène Escalle, Ludothécaires à Gardanne

Cette méthode a permis un déblocage dans nos esprits, dans notre manière d'appréhender les jeux et les jouets et leur utilisation. De manière ludique évidemment, nous avons compris les mécanismes à trouver dans un jeu... Ce travail, bien qu'indispensable et enrichissant, demande beaucoup de temps. À présent, pour nous trois, c'est un but à atteindre : analyser, tester, échanger à chaque arrivée d'un jeu ou jouet. Cela nous permet de mieux connaître le jeu en le classifiant et d'apporter à notre public un conseil plus averti, approfondi, professionnel.

Dominique Dumestre du ludobus Ludambule de Gap

C'est toujours pour moi un plaisir quasiment jubilatoire d'analyser les jeux, de comparer  nos évaluations, chacun argumentant avec ténacité pour étayer ses choix. Et ce plaisir ne s'émousse pas après plusieurs stages, bien au contraire ! Même si vous lisez le remarquable ouvrage de Denise Garon, Rolande Filion et Robert Chiasson, ne vous privez pas de vivre pleinement le Système ESAR lors d'un stage avec Rolande.

Sylvie Lagarde, responsable de la Ludothèque municipale de Tourcoing

Un an après le stage ESAR, notre classification est loin d'être terminée mais en bonne voie. Nous n'utilisons que la première facette. Cependant, ayant acquis une meilleure compréhension du Système, j'ai plaisir à pousser plus loin l'analyse.

Nadine BONNOT Ludothèque Municipale : LALUDO, VILLEBON SUR YVETTE

J'ai participé à la formation ESAR du mois d'octobre 2009 à Paris. Ce fut une formation importante dans ma vie professionnelle et une rencontre enrichissante du point de vue personnel.
Nous n'avons pas encore mis en application  le système ESAR à la ludothèque, mais nous sommes sensibilisés et convaincus de l'importance de le mettre en place. Nous ne voulons pas nous précipiter. Je  lis souvent le guide d'analyse, de classification ESAR, (je l'ai toujours sur moi) c'est un ouvrage complet et je dois dire que c'est par ton approche de la classification que j’ai eu le désir d'approfondir ces connaissances.
La formation ESAR avec toi m'a projetée dans une réflexion importante et la professionnalisation du métier de ludothécaire passe absolument par cette classification et une gestion et organisation de la ludothèque réfléchies.

La première et dernière photo sur cette page sont de Nathalie Voisin L'Huillier Elles ont été prises lors du stage à Loudéac en Bretagne, en juin 2009.